Les strategies marketing et le co-design

Les stratégies marketing de co-design

Les stratégies marketing de co-design


Les changements radicaux de ses dernières années ont amenés les entreprises et les marques à revoir leurs stratégies marketing et leurs canaux de communication. Les relations avec les consommateurs se rapprochent de plus en plus d’une communication en one-to-one où les offres deviennent ultra ciblées.
Il y a 5 ans est né avec la notion de réseaux sociaux, le crowdsourcing. Pour bien comprendre cette notion, il suffit de prendre l’exemple de Wikipédia. Les internautes créent conjointement le contenu du site internet. Cette nouvelle tendance a directement remis en question le système triangulaire hiérarchique classique donnant lieu à une création centrale mis en place par la marque uniquement et se basant principalement sur des études de marché poussées.
Aujourd’hui, les choses ont bien changées ; de plus en plus les entreprises insèrent dans le processus de création leurs clients où leurs fans. Malgré une utilisation encore trop peu répandue, le co-design (ou co-création) apporte des avantages considérables :
- Clients/prospects placés au cœur de la stratégie de l’entreprise
- Offre issue de ce processus très adaptée aux cibles
- Interaction forte
- Processus relationnel important
- Optimisation de la fidélisation client
- Résultats parfois supérieurs aux grandes agences de communication

L’internaute lambda devient d’un coup créateur et grimpe d’un échelon dans la pyramide des besoins en passant du stade passif à celui d’actif utile. Pour le consommateur, le co-design permet de se rapprocher de sa marque à laquelle il s’identifie et devient ainsi acteur à part entière et reconnu.
Voyons maintenant comment l’activité se répartie :
- 80% des interventions de co-création concernent des travaux assez basiques (logo, noms de marque…)
- Les communautés d’artistes se multiplient
- A long terme, les marques élargissent de plus en plus leurs demandes

Les créations de T-shirt ont été parmi les premiers concepts de co-design à arriver sur le marché. Aujourd’hui elles fonctionnent toujours et se multiplient à travers le monde.
Certaines grandes marques réalisent des actions marketing plus poussées en co-création afin de mesurer certaines tendances. Citroën, est l’exemple même de la marque qui fait participer ses clients au processus de conception. Les Citroën Creative Awards ont réunis 700 jeunes talents qui ont pu déposer leurs projets pour la conception de la DS3.
citroën créative awards 2011












Le nouvel opérateur MVNO d’Orange a quant à lui invité les internautes à trouver des slogans publicitaires du type « c’est simpaSOSH ! » pour sa campagne d’affichage.


Plus loin dans le temps, EBay avait fait appel à ses utilisateurs pour une campagne télévisée. Plusieurs spots ont été réalisés avec pour accroche « Ebay c’est vous ». Cette campagne en 2007 a été parmi les plus réussie.




Numéricâble a invité ses abonnés à « 20 secondes pour convaincre » où les utilisateurs se filment et témoignent du bienfait de leur marque. 3 des meilleurs spots ont été diffusés.


Avec le temps, les marques ont constatées que les co-créateurs devenaient de plus en plus professionnels et que les qualités des créations s’amélioraient. Lego illustre très bien cette démarche où la marque invite ses fans à concevoir leurs modèles de lego. Ceux qui atteignent plus de 10 000 votes sont étudiés par le constructeur et mis en vente après décision. Le co-créateur est ainsi rémunéré à 1% des ventes nettes.


Le co-design est une méthode encore très controversées pour certaines entreprises. S’il peut apporter un véritable plus pour certaines campagnes, il peut aussi faire un flop. Le tout est de savoir bien l’utiliser et d’avoir une communauté suffisamment importante derrière pour créer une véritable effervescence et obtenir des résultats concrets.


Je vous joins une belle présentation sur le crowdsourcing :

Si vous aimez, partagez!

Articles lies:



Laisser un commentaire